Actualité

Microsoft affirme que la FTC viole la Constitution en bloquant l’acquisition d’Activision Blizzard

Microsoft affirme que la FTC viole la Constitution en bloquant l'acquisition d'Activision Blizzard

La route de Microsoft vers l’acquisition d’Activision Blizzard a été difficile, c’est le moins qu’on puisse dire. L’obstacle le plus récent (et le plus important) vient de la Federal Trade Commission (FTC) des États-Unis, qui a intenté une action en justice il y a quelques semaines pour empêcher la conclusion de l’accord. Maintenant, Microsoft a riposté avec une réponse, affirmant que la FTC violait ses droits de cinquième amendement à une procédure régulière.

Le document complet (que vous pouvez lire ici) affirme que l’accord devrait également être autorisé pour diverses autres raisons, indiquant que Xbox et Activision Blizzard ne sont « que deux des centaines d’éditeurs de jeux ». Les allégations selon lesquelles la FTC viole la constitution sont énumérées à la page 34 et ne sont que quelques-unes des défenses contre le procès parmi une liste de deux douzaines.

Alors que la base de la plainte de la FTC est que le règlement de Microsoft étouffera la concurrence en limitant l’accès à certains titres, la réponse de Microsoft indique que « Xbox veut accroître sa présence dans les jeux mobiles, et les trois quarts des joueurs d’Activision et plus d’un tiers des leurs revenus proviennent des offres mobiles. » La FTC ne semble pas s’en préoccuper (leur plainte exclut les jeux mobiles en tant que marché pertinent), se concentrant plutôt sur le fait que Microsoft détiendra l’une des plus grandes franchises de jeux au monde : Call of Devoir.

L’acquisition mettrait Microsoft en mesure de rendre la série exclusive à Xbox, mais la société a répété à plusieurs reprises qu’elle n’envisageait pas que cela se produise. Dans cette réponse la plus récente à la FTC, Microsoft affirme que son objectif est en fait de rendre la série « plus accessible ». En plus des promesses que la série resterait sur les consoles PlayStation, Microsoft a promis de porter la série sur les consoles Nintendo pendant les dix prochaines années, excluant toute exclusivité.

A lire aussi :   Où télécharger des jeux gratuitement

« L’acquisition d’un seul jeu par le troisième fabricant de consoles ne peut pas bouleverser une industrie hautement compétitive », indique la réponse de Microsoft. « C’est particulièrement le cas lorsque le constructeur a clairement indiqué qu’il ne conserverait pas le jeu. »

Il est actuellement difficile de savoir si l’accord de 69 milliards de dollars sera conclu ou si l’allégation de Microsoft concernant des actions inconstitutionnelles aura un effet sur l’intention de la FTC de le bloquer.

Quelle est votre réaction ?

Excité
0
Heureux
0
En amour
0
Not Sure
0
Idiot
0
Raphaëlle
Ancienne joueuse de Counter Strike qui adore les jeux vidéo. Elle a fondé www.twoplusgames.com pour partager sa passion pour les jeux vidéo avec le monde entier.

    You may also like

    Leave a reply

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    More in:Actualité